EGLISE SAINT AUBIN DE DOUDEAUVILLE-EN-VEXIN                             ACTUALITES


Calligraphie : Stage Découverte

DImanche 16 janvier 2022

Nous vous proposons de renouer avec cet art qui a remporté un franc succès
lors de l'atelier animé par Thierry Richard en 2019.

2 sessions de 10 personnes maximum - dans la Salle Thérèse Praet, bien au chaud !

Passe Sanitaire et masque OBLIGATOIRES. Réservez vite !

Nouvelle Souscription

Lancée le 20 juillet 2021

 

Dans la continuité de la restauration de l'église Saint Aubin, deux nouveaux chantiers s'ouvriront à l'automne : la restauration du buste en pierre du XVI° siècle, supposé de Saint Aubin, et la pose de 6 nouvelles grilles de protection tout laiton sur les petites baies du côté Sud.

 

 

 

AIDEZ NOTRE MUNICIPALITÉ A FINANCER CE PROJET

 

ET DEVENEZ L'UN DES MÉCÈNES DE NOTRE EGLISE

 

Défiscalisation de votre don grâce à la Fondation du Patrimoine

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 


Grande opération : Adoptez un Grotesque

Souscription close en juillet 2021


 

 

LANCEMENT LE 17 SEPTEMBRE 2016

CLÔTURÉE EN JUILLET 2021 

 71 "parrains" - 71 000 € récoltés

 

L'église Saint Aubin de Doudeauville est "habitée", à la base de sa voûte lambrissée, par un univers fantastique qui mêle feuillage, personnages et animaux étranges pour former une magnifique frise sculptée.

 

Entièrement recouverte de badigeon à plusieurs reprise, cette frise était devenu quasiment illisible et la finesse de son décor passait presque inaperçue. Patiemment dégagée pour retrouver la plus infime trace des couleurs d'origine, cette frise, ainsi que l'intégralité de la voûte en berceau, a été remise aux couleurs de la Renaissance  bleu vif, blanc rehaussé de jaune et de rouge avec une touche de noir pour les pupilles. 

 

Entourée d'ocre et de rouge, la frise a retrouvé son rôle d'élément majeur du décor de l'église.

GROTESQUE - Substantif masculin ou féminin

Ornement (dessin, peinture pou sculpture) des monuments antiques mis au jour en Italie par les fouilles de la Renaissance et représentant des sujets fantastiques, des compositions capricieuses figurant des personnages, des animaux, des plantes étranges.

Encyclopédie Univ. T.12, 1972, p. 236 : L'Italie elle-même développa un élément décoratif entièrement nouveau : autour de 1480, les fouilles partielles de la Domus Aurea de Néron révélèrent pour la première fois la peinture murale antique et la décoration en stuc. Et comme on les découvrit sous les ruines, pour ainsi dire dans des grottes, on appela ces décorations «grotesques » .

L’art de la Renaissance s’appropria ce style et l’utilisa amplement.