EGLISE SAINT AUBIN DE DOUDEAUVILLE-EN-VEXIN               CHANTIERS 2021

NOUVELLE SOUSCRIPTION

 

Le chantier "principal" de restauration de l'église Saint Aubin s'est achevé en juillet 2020, 5 ans après son démarrage. Toutes les parties supérieures du bâtiment ont été réparées, consolidées, restaurées, et la voûte intérieure remise en peinture.

Il reste toutefois beaucoup à faire pour parfaite cette restauration et continuer l'oeuvre de restauration. Objets et mobilier font l'objet de nos attentions désormais.

C'est pourquoi l'association a proposé à la municipalité de s’atteler à deux "petits" chantiers.

Installée en , en pleine pandémie, le nouveau conseil municipal s'est enthousiasmé pour ces projet et l'association a entamé les démarches de dépôt des autorisation de travaux et demandes de subventions. Les dossiers ont été validés, acceptés et les deux chantiers vont démarrer à l'automne.


 

La Fondation du Patrimoine a bien voulu signer une nouvelle convention de souscription avec la Commune de Doudeauville-en-Vexin et Mémoires de Doudeauville-en-Vexin.

Les dons que vous ferez seront donc défiscalisés. En clair, si vous êtes imposable à l'Impôt sur le Revenu, 66% du montant de votre don vous sera RESTITUE, en réduisant le montant de votre imposition...... 

 

MAIS 100% de votre don sera affecté au projet de restauration !

 


BUSTE EN PIERRE (supposé de Saint Aubin)

L’enclos paroissial, situé en contrebas de l’église Saint Aubin abrite un petit oratoire en brique, partiellement peint et orné de parties en zinc sculpté et doté d’un buste en pierre. Une fontaine, en forme de petite piscine, permettait de baigner les enfants. Jusque dans les années 2000, des pèlerins continuaient d’y venir pour soigner des maladies de peau et également des maux d’oreilles.

 

Malheureusement régulièrement inondé par la Bonde, cet enclos se détériore lentement. Il fait partie des projets patrimoniaux de la nouvelle municipalité pour le mandat qui a commencé en 2020.

Le buste en pierre a fait l’objet de « réparations » très grossières, en plâtre, et a été repeint de rouge et de bleu assez maladroitement, probablement au siècle dernier. L’une des joues, fendue depuis longtemps, a fini par tomber en 2014.

Sur les conseils de Mme Valérie Péché, Conservatrice, venue examiner ce buste, il a été remonté dans l’église en attendant une restauration. En effet, il s’avère qu’il s’agit d’une statue très ancienne, probablement du XVIème siècle, peut-être partie supérieure d’une statue en pieds.

 

Après restauration il sera conservé et scellé dans l’église. Un moulage éventuel le remplacera dans l’enclos paroissial, lors de la restauration de celui-ci.

 

Restaurateur : Atelier Serge Giordani

 



6 GRILLES DE PROTECTION

 

 

Lors de la dernière phase de travaux, la grille de l’un des vitraux du chœur, trop usée, n’a pas empêché la détérioration de l’une des lancettes du vitrail n°V2.  

Il a donc été décidé, pour éviter tout nouvel incident, d’équiper les 6 baies dont les grilles (grillage à lapin) sont anciennes, avec des grilles neuves. Elles sont situées sur la façade Sud.

Ces grilles seront réalisées en plusieurs parties (raquettes) s'adaptant au dessin de la maçonnerie.

Ce travail a déjà été fait sur le côté Nord de l'église, en acier, il y a de nombreuses années.

Elles seront cette fois réalisées tout en laiton (grillage et structure) pour un plus bel aspect.

 

 

Restaurateur : Atelier Forfait Vitraux d'Art

Cliquez sur le bouton ci-dessus.

Vous serez dirigé vers le site de la Fondation du Patrimoine.

Elle gère les fonds et émet les reçus fiscaux.

Cliquez sur le bouton ci-dessus.

Imprimez la plaquette de souscription, complétez et renvoyez avec votre chèque à la Fondation du Patrimoine.